STOP BUNKERS – Assemblée générale – Mercredi 26 août, 18h15 – Uni Mail, Salle MR 280

Version française plus bas

Welcome to Geneva, one of the 26 cantons in Switzerland. Many international organizations here work for human rights. We residents of Geneva see this as a privilege and also as a responsibility. Since December 2014, a group of concerned people has been trying to influence our local authorities to make living conditions better for asylum seekers. We do not want migrants living in underground shelters: we want decent living arrangements for them above ground. That is why our movement is called “Stop Bunkers”. Our city authorities understand our concern and support us. Our cantonal authorities are slow to understand. Our movement is growing. We are informing Genevans and want to encourage contact between them and asylum seekers. We refuse to put people into boxes according to their color, nationality, religion or classification under Swiss asylum laws.

Since December 2014, Stop Bunkers has been demonstrating to close the bunkers. With pressure, we succeeded in stopping Ayop’s deportation. Stop Bunkers also wrote a letter to Hospice Général asking that all underground shelters be closed. With pressure and some support from politicians in the cantonal parliament, the parliament voted overwhelmingly in March to refer a motion to this effect for rapid review. Repeated demonstrations are keeping the pressure on – some migrants were able to leave the bunkers, but others were sent to live there. Deportations have also continued. Two and a half months ago, two new bunkers were opened. In protest, two buildings in Geneva, Grütli and, after that, Faubourg, were occupied during the summer.

Our concern for human rights means that we do not agree with the application of asylum laws. We want to see some changes. For example, no more enforcement of the Dublin regulation in Switzerland. Things are changing quickly – you are here now ! We need your participation to make progress. Just come and see what you think – the more we are, the better. The struggle continues! Stop Bunkers !

*************************************************************************************************************

Bienvenue à Genève, un de 26 cantons de Suisse. On y trouve beaucoup d’organisations internationales travaillant pour les droits humains. Nous pensons que c’est un privilège mais aussi une grande responsabilité. Depuis décembre 2014, un groupe de personnes tente d’influencer la politique des autorités locales afin d’améliorer les conditions de vie des requérants d’asile. Nous ne voulons pas que les migrants soient logés dans des abris souterrains : nous revendiquons pour eux des infrastructures décentes et surface. C’est pour cela que notre mouvement s’appelle « Stop Bunkers ». La ville comprend nos préoccupations et nous soutient. Les autorités cantonales, elles, sont lentes à comprendre. Notre mouvement se renforce. Nous informons les Genevois et voulons encourager le contact entre eux et les requérants d’asile. Nous refusons que des personnes soient enterrées sous prétexte de leur couleur, nationalité, religion ou parce qu’elle sont concernées par les lois suisses sur l’asile.

Depuis décembre 2014 « Stop Bunkers » a manifesté pour la fermeture des bunkers. La pression nous a permit d’empêcher le renvoi d’Ayop. Stop Bunkers a écrit une lettre à destination de l’Hospice général afin de demander la fermeture des bunkers. Grâce à la pression et au soutien de politiciens du parlement cantonal, en mars, le parlement a voté à une majorité écrasante une motion qui confirme l’urgence de la situation. Des manifestations régulières maintenant la pression, certaines personnes migrantes ont pu quitter les bunkers, mais d’autres y ont été envoyées. Les renvois n’ont pas cessé. Il y a maintenant deux mois et demi, deux nouveaux bunkers ont été ouvert. En réaction, deux bâtiments de Genève, le Grütli puis la la salle du Faubourg ont été occupés cet été. De part notre préoccupation pour le respect des droits humains, nous n’acceptons pas l’application des lois sur l’asile. Nous voulons voir des changements. Par exemple, plus de pas faits en Suisse dans le sens des accords de Dublin. Les choses changent vite et vous en faites partie ! Nous avons besoin de vous pour avancer. Venez nous voir pour vous faire votre idée. Plus sous seront nombreux plus nous seront forts. La lutte continue ! Stop Bunkers !

Télécharger l’appel en version française

Download english version

Scaricare la versione italiana

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s